Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

Vinparleurs millésime 2014

10 novembre 2014, par Sebastian Nickel

J’avoue, il est encore tôt pour parler du millésime 2014, mais en passant dans les caves on peut déjà se faire une petite idée. Une idée rassurante, car malgré quelques aléas météorologiques dans certaines régions les raisins récoltés ont bien été transformé en vin par nos amies levures. Et des bons vins.

Millésime 2014

En Champagne le millésime était difficile. Il fallait être vigilent dans les vignes et protéger les raisins comme le feuillage du Mildiou, qui pensait pouvoir profiter des pluies et de l’humidité pendant l’été. L’équipe du Champagne Paul Lebrun semble avoir bien travaillé, car l’état sanitaire du vignoble permettait d’attendre tranquillement la maturité optimale pour la cueillette. Début des vendanges le 15 septembre dans le Sézannais et la Côte des Blancs, vendanges le 20 septembre dans le Clos L’Abbé, neuf jours après le ban des vendanges champenois…

En Languedoc la météo était de très mauvaise humeur en début d’automne. Mais heureusement, chez Pierre Cros dans le Minervois, seul quelques vieux Carignans ont subi les premières pluies, les autres vignes étaient déjà vendangées. Le Carignan est un cépage résistant, parfaitement adapté aux caprices du temps méditerranéen et les vieilles vignes (centenaires chez Pierre) ne se laissent pas impressionner par le mauvais temps. Je vous révèle un secret : il y a des Syrah EXCEPTIONNELLES dans la cave et les raisins des vieux cépages plantés au printemps 2012 (Aramon, Picpoul noir, Ribeyrenc…) ont été vinifié pour la première fois !

Même région, même météo pour le Domaine de l’Arjolle. Beaucoup de travail pendant les vendanges, pour mettre une récolte prometteuse à l’abri avant que la météo ne s’acharne. Un tri minutieux, des fermentations qui se sont déroulées dans de bonnes conditions… une récolte moins abondante que dans d’autres millésimes, mais dans le verre c’est déjà bon. Très bon.

Millésime 2014

À Cahors le Malbec se porte bien ! Après la très faible récolte en 2013, les rendements sont revenus à la normale cette année et la qualité semble être au rendez-vous. Pascal Verhaeghe m’a avoué, que la superbe qualité des raisins de cette année a même permis de vinifier plusieurs cuves sans soufre ! Affaire à suivre…

Gigondas roi du Rhône cette année ? Des vendanges précoces pour quelques parcelles de Grenache et de Syrah, puis l’attente et la patience pour les autres. Car la menace de la météo ne s’est pas confirmée et le relief des Dentelles de Montmirail n’a reçu que très peu de pluie pendant la période de la maturation des raisins. Le résultat : des Gigondas comme il se doivent, puissants, tendus, élégants et riches ! Selon Yves Gras de Santa Duc un millésime à la hauteur des 2012 et 2013.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Parler vin avec les mains


Santa Duc


Château du Cèdre


Le Clos l’Abbé


Pierre Cros


Champagne Paul Lebrun


Champagne J.Vignier





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS