Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

Les vins de Cahors

25 octobre 2010, par Sebastian Nickel, Château du Cèdre

Le terroir d’origine du Malbec

Cépage originaire de Cahors, le Malbec produit sur le terroir de la vallée du Lot un vin unique au monde. Il peut être utilisé seul ou assemblé à hauteur de 30 % maximum avec deux autres cépages nobles, le Merlot et le Tannat.

Un climat idéal

Océanique mais soumis aux influences méditerranéennes, le climat du vignoble de Cahors est caractérisé par une pluviométrie plus faible que celle de Bordeaux. A l’automne, le vent d’autan souffle un air chaud et sec venu du sud qui accompagne les baies jusqu’à leur pleine maturité. Et dans le creux de la vallée, à 90 mètres d’altitude, les méandres de la rivière sont un régulateur thermique et une réserve d’eau permanente. Ce régulateur est typique des terroirs de grands vins.

Les terrasses de la vallée

La vallée du Lot est divisée en trois terrasses composées d’alluvions venues du Massif Central. Plus l’on s’élève, plus les sols sont drainants. Les premières terrasses, proches de la rivière, sont celles des vins souples et fruités. Les deuxièmes donnent des vins plus charnus.
Ce sont les troisièmes terrasses ainsi que les grèzes, sols composés d’éboulis calcaires du causse qui produisent les cahors les plus riches et les plus aptes à la garde. Sans oublier les hauts niveaux du quaternaire ancien, sols d’alluvions recouvrant des roches ayant résisté à l’érosion : plus rares, ils donnent aussi des vins très réputés.

Sur les hauteurs

Bien au-dessus, à 300 mètres d’altitude, se trouve le plateau calcaire, moins fertile que les terrasses et où l’influence de la rivière est moins sensible. Les contrastes de température entre jour et nuit amènent une maturité du raisin plus tardive, moins de chair mais une grande finesse.

Plus de finesse, plus de richesse

L’appellation cahors dispose d’une des réglementations les plus exigeantes de France :

- des rendements limités à 50 hectolitres de vin par hectare de vigne,
- un degré naturel minimal de 10,5°,
- la part prépondérante donnée au malbec, cépage originel de la vallée du Lot.

Cahors Excellence : vers les grands crus

A la fin des années 90, une étude de terroirs a permis de déterminer des zones potentiellement classables en crus. Sur les parcelles concernées, les vignerons volontaires ont la possibilité de s’inscrire dans une démarche unique en France : la Charte de qualité. L’exigence est d’un niveau inédit : rendement limité à 40 hectolitres par hectare et à 1,5 kg de raisin par pied de vigne, contrôles à tous les stades de l’élaboration, élevage du vin pendant seize mois minimum et enfin, dégustation par un jury spécialement formé pour vérifier que la qualité voulue est bien au rendez-vous. Seuls les vins ayant passé avec succès l’ensemble de ces épreuves peuvent apposer sur leur étiquette les mentions Cahors Excellence ou Charte de qualité. Le palmarès est remis en jeu chaque année.

L’appellation Cahors est la seule à s’être imposé une obligation de résultat en plus d’une obligation de moyen.

Pour l’amateur, c’est la garantie de retrouver dans son verre ce que le millésime a produit de meilleur. Véritables ambassadeurs de leur appellation, ces vins suscitent l’admiration des professionnels et des amateurs de tous horizons. Les Cahors Excellence préfigurent les grands crus de demain.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Champagne J.Vignier


Pierre Cros


Champagne Paul Lebrun


Château du Cèdre


Parler vin avec les mains


Santa Duc


Le Clos l’Abbé





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS