Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

Le pape réside toujours à Châteauneuf ! Habemus Papam 2013 Santa Duc

6 octobre 2016, par Sebastian Nickel

Qu’elle semble loin cette époque, où les vins du Rhône vous passaient sur la langue comme un Hummer à la mécanique bien huilé. Ce n’est pas que les vins gros et gras me déplaisent forcement, mais dans le doute, je voterai toujours pour l’élégance et la finesse plutôt que pour la force et le bruit. Et ça malgré les très bons souvenirs des années 90 au son puissant des Cranberries, Daft Punk et Nirvana, agrémenté de vins bodybuildés et surdimensionnés.

Nirvana

Mais retournons à la décennie actuelle. Plus que jamais, le vin semble aujourd’hui être à la recherche d’harmonie et de raffinement. C’est une quête heureuse, car souvent couronnée de succès. La preuve de mon affirmation se trouve dans cette bouteille de Châteauneuf-du-Pape du Domaine Santa Duc.

Discret mais non sans présence, le vin déploie un séduisant bouquet floral et fruité. Étonné, je m’accroche aux notes de pâtisserie fine qui surgissent en même temps que cette étrange certitude de retrouver des arômes de Pinot noir, tandis que mon beau-frère, lui-même pâtissier et boulanger, s’extasie devant la fraicheur du zeste de citron qui lui monte dans les narines.

Habemus Papam Domaine Santa Duc

Dégusté à l’aveugle, je situerai ce vin certainement dans une région plus septentrionale que sur les mythiques sables et galets du vignoble papal. En bouche, ce sont l’acidité minérale et citronnée, ainsi que la douceur qui règnent sur les tanins jeunes et fins. Si je devais vous le décrire en trois mots, je dirais : harmonieux, fin et juteux. Un vin qui fera plaisir à votre palais dès cet automne, mais dont les capacités de garde ne devraient pas être sous-estimées.

ACCOMPAGNEMENT HERBIVORE
Pour rendre hommage à la fois à la légèreté et à la présence de ce vin, tentez une fricassée de légumes grillés, accompagnée de quelques copeaux de parmesan et d’une réduction de balsamique ou une tatin de champignons avec une brunoise de racines caramélisées. Amoureux de fromage ? Ne reculez pas devant un Brie de Meaux (truffé ou pas).

ACCOMPAGNEMENT CARNIVORE OU ICHTYOPHAGE
Rognons de veaux avec une réduction au vin rouge, carré d’agneau sauce thym et miel, linguine aux radicchio braisé, moules et poivre noir… Vous pouvez vous lâcher !



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Pierre Cros


Champagne J.Vignier


Santa Duc


Champagne Paul Lebrun


Parler vin avec les mains


Le Clos l’Abbé


Château du Cèdre





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS