Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

Jeu de patience pour les vins de Santa Duc - Les 2009 enfin en bouteille !

21 juillet 2011, par Sebastian Nickel, Domaine Santa Duc

Santa Roc 2009

Millésime tant attendu, nous avons embouteillé nos vins 2009 pendant les premiers jours du mois de mai, après 2 hivers d’élevage et de maturation : Gigondas Tradition, Prestige des Hautes Garrigues, Rasteau, Côtes du Rhône Les Quatre Terres, Les Aubes de Vacqueyras, Santa Roc… tout nos vins de ce savoureux millésime sont désormais disponibles au domaine. Tous sauf le Grand Grenache, sélection parcellaire produit uniquement dans les années exceptionnelles, qui continue sa maturation en cave.

 « Alors, ce millésime 2009 ? L’année végétative a été parfaite et les vendanges se sont déroulées sous le soleil, deux conditions qui construisent les grands millésimes comme 2005. » (Bernard Burtschy dans le Figaro Avril 2010).

Prenons le Rasteau « Les Blovac » par exemple, vin presque noir issu de ce prestigieux terroir qui a obtenu le statut de « Cru » l’année dernière. Dès l’ouverture, un parfum franchement méditerranéen déborde de la bouteille et du verre : romarin, laurier, poivre vert, griottes, framboise et compote de fruits noirs… tout y est. La bouche pleine et plantureuse, avec un léger tanin donnant du croquant et de la longueur en finale. A boire dès maintenant et pendant longtemps…

« Une vendange excellente, donnant des vins rouges et blancs généreux de garde… » (J. Livingstone-Learmonth sur le millésime 2009 en vallée du Rhône, Decanter avril 2010)

Santa Duc Prestige des Hautes Garrigues 2009

 2009 est un millésime à Grenache. Le soleil, la chaleur (sans sècheresse !), c’est dans ces années là, que ce cépage noble trouve ses aises et s’exprime avec fruit, fraîcheur et puissance sur les terroirs de Gigondas. Le Prestige des Hautes Garrigues en apporte la preuve :

« […] Un étonnant parfum, mêlant des notes de graphite, de camphre, de mûres, de chocolat blanc et de fumé. Dense, ample, puissant et riche, avec une acidité croquante et des tanins vigoureux montrant une belle sucrosité. La finale dure plus que 40 secondes… Ce 2009 demande 3 à 4 ans de repos en bouteille et se boira pendant les 20 prochaines années. » (Robert Parker, Octobre 2010)



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Le Clos l’Abbé


Château du Cèdre


Santa Duc


Champagne J.Vignier


Champagne Paul Lebrun


Parler vin avec les mains


Pierre Cros





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS