Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

J’apprécie… Le Cèdre pur #Malbec millésime 2008

5 avril 2016, par Sebastian Nickel

Certes, la couleur de ce vin a quelque peu évolué après 2 ans d’élevage sous bois et 6 ans de vieillissement en bouteille. Elle reste néanmoins profonde et dense, sur des reflets d’un grenat éclatant. Après avoir vécu quelques 72 mois dans le froid et l’obscurité de la cave, ce vin mérite de s’ouvrir lentement en carafe.

Le Cèdre Cahors 2008

Les premiers arômes qui refont surface au bout d’une trentaine de minutes, sont les fruits confits.On trouve également quelques notes de fruits secs et de noisette. C’est un nez frais et pétillant, qui montre rapidement tout le capital jeunesse et le potentiel de garde que présente encore ce vin. Une bouche fraîche et sèveuse, dense et légère à la fois, avec des tanins très puissants et très élégants. Crémeux, doux et très présent en bouche dès la première gorgée, il déploie rapidement une aromatique marquée par les épices, le cacao et les fruits. Impressionné, mon palais se tait et savoure.

ACCOMPAGNEMENT CARNIVORE : Une côte de veau avec une poêlé de champignons (…de Paris, pleurotes, cèpes…) au persil, avec des spaetzle au beurre faites maison . Un carré d’agneaux cuit au four à basse température, accompagné d’une sauce au lard fumé et de fèves à la sarriette.

ACCOMPAGNEMENT HERBIVORE : Oubliez la côte de veau et régalez-vous avec une belle poêlé de champignons (…de Paris, pleurotes, cèpes…) au persil, ainsi qu’avec des spaetzle au beurre faites maison et quelques fèves à la sarriette.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Pierre Cros


Parler vin avec les mains


Champagne Paul Lebrun


Château du Cèdre


Champagne J.Vignier


Santa Duc


Le Clos l’Abbé





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS