Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

Dégustation du Château du Cèdre 2007, Cahors

12 novembre 2010, par Sebastian Nickel

Dans le verre, sombre, presque noir, avec des reflets violacées, brillant.

Un nez profond et noir comme la robe, un bouquet d’épices – cacao, torréfaction, vanille – mais également des cerises et du romarin fraichement coupé. C’est un nez riche mais assez retenu, qui s’ouvre de plus en plus dans le verre.

Une belle bouche étroite, plein de jeunesse, avec une acidité qui fait saliver et des tanins vigoureux mais déjà bien fondus. Belle longueur aromatique et gustative.

Un vin avec un caractère osé, qui reflète son terroir et ses origines. Encore jeune, mais déjà bon accompagnateur d’un Cassoulet ou d’un Marcassin braisé. Un carafage une heure avant la dégustation lui donnera toute son ampleur aromatique.

Dégusté le 25 octobre 2010

Le malbec offre des notes de raisin frais, de cacao et d’eucalyptus. En bouche, la suavité de la matière, les tanins profonds et séveux charment les papilles. Accords Mets-vins : Une viande rouge de goût, aux saveurs puissantes (agneau, pigeon, autruche, mouton) Un gibier à plumes ou à poils.
15/20, plus de 8 ans de garde.
Gault & Millau http://www.gaultmillau.fr

Un cahors de garde assurément avec des tannins fins, des fruits très mûrs associés à une belle fraîcheur (note mentholée), le tout avec une longueur étonnante !
Guide des Meilleurs Vins de France 2009 : 15,50/20 (RVF)



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Le Clos l’Abbé


Pierre Cros


Santa Duc


Parler vin avec les mains


Château du Cèdre


Champagne Paul Lebrun


Champagne J.Vignier





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS