Paroles de vignerons - Vinparleur - Winzer talk

2013 – Retour sur un millésime pas si mal et plutôt heureux

18 octobre 2016, par Sebastian Nickel

Le millésime 2013 peut être considéré comme exceptionnel en France, même si météo France affirme le contrairedans son bilan.

Millésime 2013

Certes, nous nous souvenons tous des accidents de grêle survenus dans plusieurs vignobles, tout comme le printemps anormalement frais et humide. Mais nous oublions souvent, que la première conséquence de ces malheurs météorologiques est une baisse des rendements. En 2013, c’était surtout pendant la floraison, quand les fleurs de la vigne deviennent des baies, que la météo à causé des problèmes. Car quand la vigne est en fleur, elle n’aime pas être dérangée. Le froid, le vent, l’excès de pluie, mais également la sècheresse et la chaleur peuvent provoquer la coulure, ou l’avortement des fleurs.

Ainsi, en 2013 (comme en 2012), la France ne se trouve pas en tête du classement, mais « seulement » à la deuxième place, avec quelques 44 millions d’hectolitres (= 4 400 000 000 de litres) de vin produit. Pas de quoi s’affoler, car n’affirmons-nous pas habituellement que le bon vin ne soit pas une question de quantité mais plutôt de qualité (et je tiens à m’excuser ici pour cette généralité qui doit faire grincer les dents des producteurs dont la survie économique a été mis en péril par des pertes de vendange excessives) ?

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on ne peut pas juger un millésime sur son seul bilan météorologique national ou même régional. En tant que vigneronne et vigneron, on réfléchit et on argumente par parcelle, par cépage, par microclimat. Et chaque microclimat est influencé par de nombreux facteurs. Un bosquet qui protège du vent, une exposition plein sud, quelques mètres d’altitude en plus, un cours d’eau à proximité… et vos vignes peuvent s’en sortir ou souffrir davantage.

« Un millésime rare mais bon pour le vin » pouvait-on lire sur le site de Capital en septembre 2013. C’est une phrase à retenir lors de votre prochaine visite chez votre caviste de confiance. Plutôt que de bouder ce millésime victime de polémiques et de généralités écrites par des personnes peu compétentes, partez à la chasse aux pépites d’or. Je vous assure qu’il y en a plein !



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?


Santa Duc


Champagne Paul Lebrun


Pierre Cros


Château du Cèdre


Parler vin avec les mains


Champagne J.Vignier


Le Clos l’Abbé





   

Agenda

Chargement de l'Agenda...

| Mentions légales | Suivre la vie du site RSS